Z.A.C. de Jarry

Jarry est la zone industrielle et économique la plus importante de la Guadeloupe. Répartie sur 300 hectares, elle ne génère pas moins de 10 000 emplois, ce qui équivaut au tiers des effectifs salariés de l'industrie en Guadeloupe.






LES ZONES D’ACTIVITES INDUSTRIELLES, COMMERCIALES ET LOGISTIQUES

Les zones d’activité industrielles commerciales et logistiques du Port Autonome de la Guadeloupe sont situées à proximité immédiate du terminal à conteneurs de Jarry et de l’aéroport (5km). Ces zones constituent une plate forme logistique incontournable pour les échanges entre l’Europe, la zone Caraïbes et les Etats-Unis, bénéficiant d’un haut niveau de technologie, de communication et d’information alliées a des procédures douanières allégées.
 

La Zone de Commerce International

 
Elle occupe une superficie de 38 hectares à proximité immédiate du terminal de Jarry Baie-Mahault. Elle regroupe la zone d’Entrepôts Francs, le Parc Industriel et le Complexe World Trade Center.



La zone d’Entrepôts francs
 

Dotée du statut douanier d’Entrepôts Francs Communautaires (Zone Franche CEE) cette zone permet aux  entreprises qui y sont implantées de bénéficier d’un régime de stockage des marchandises en franchise de droits et taxes pour la distribution et la réexpédition de celles-ci sur le marché international. Elle comprend deux hangars secs et un troisième entrepôt frigorifique, en cours de construction.



Le Parc industriel


Le PAG met à disposition un parc d’environ 12 ha destiné à accueillir les industries lourdes telles que le stockage de produits pétroliers ou de gaz et la production d’énergie.
 
 

Le Complexe World Trade Center



Géré par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Pointe à Pitre, le World Trade Center offre 2500 m2 de bureaux et 7300 m2 de surface d’exposition et constitue un outil indispensable au développement de la Zone de Commerce International.
 

Le Domaine Industriel et Commercial


Sur le Domaine Industriel et Commercial sont installées des entreprises en lien direct avec l’outil portuaire. La commercialisation du DIC d’une superficie d’une cinquantaine d’hectares est pratiquement achevée ainsi que la réalisation des derniers réseaux.
 

 

Lite toutes les actualités

Donnez votre avis

Le guide du tri
Le tri An nou Ay