Rubrique Découvrir Baie-Mahault

Le guide du tri
Le tri An nou Ay
 

Vernissage de l'exposition " Les Monuments aux morts " d'Emile André LEROY, un patrimoine Art-Déco en Guadeloupe

Dans le cadre du centenaire de l'Armistice de la Première guerre mondiale, Hélène POLIFONTE, Maire de la Ville de Baie-Mahault invite la population à participer aux manifestations qui se dérouleront sur le territoire.

 

  • Exposition " Les Monuments aux morts  " d'Emile André LEROY, un patrimoine Art-Déco en Guadeloupe
  • Cérémonie protocolaire du centenaire de l'armistice historique du monuments aux morts de Baie-Mahault 

 

Afin de marquer ce centenaire de la guerre 1914-18, et de mettre en lumière le travail de recensement et de protection, la municipalité et la Direction des Affaires Culturelles organisent une exposition (bénéficiant de la labellisation "centenaire") sur les œuvres réalisées par le sculpteur Emile André LEROY.

Le vernissage aura lieu le samedi 10 novembre 2018 à 17H30 en présence de Philippe GUSTIN- Préfet de la Guadeloupe et Hélène POLIFONTE- Chef d'Edilité.

Cette exposition autour du centenaire de l'armistice est l'occasion pour la ville de rendre hommage à ses poilus, mais aussi de mettre en valeur le Monument aux morts de Baie-Mahault.

Une sculpture Art déco qui s'inscrit naturellement dans le développement des parcours du patrimoine du territoire, concept servant à valoriser, à protéger le patrimoine baie-mahaultien (bâti, industriel, naturel ou immatériel).

Aussi, la restauration de l'œuvre a été récemment effectuée sous le contrôle scientifique et technique des services de la DAC Guadeloupe.

Alors que la plupart des Monument aux Morts de la Guadeloupe sont commandés en France, le Maire de l'époque, Léonard CHALUS adresse une demande au sculpteur Emile André LEROY, de passage en Guadeloupe, afin qu'il conçoive celui de Baie-Mahault.

C'est ainsi qu'est réalisé en 1935, l'actuel monument aux morts face à l'Hôtel de Ville.

La description du monument tant dans sa typologie que dans son analyse iconographique est reprise dans la présentation de l’exposition faite par Séverine LABORIE de la DAC de Guadeloupe.

 

La typologie du monument

Le monument est entouré d’un muret surmonté de grilles, créant ainsi un petit square fermé desservi par une allée centrale conduisant au monument proprement-dit. Il se compose d’une partie architecturée en béton formée d’une haute stèle centrale encadrée pardeuxmurets plus bas. Une sculpture en ronde-bosse représentant un soldat sentinelle s’adosse à la stèle.

La composition du monument est conçue de manière à magnifier la figure du soldat dont l’iconographie est exceptionnelle, un jeune homme Noir appartenant aux troupes de l’infanterie coloniale.

Il s'harmonisait avec le centre urbain reconstruit par Ali Tur en 1931 (mairie et presbytère aujourd'hui détruits, église). Il a été dessiné par un collaborateur d'Ali Tur, l'architecte Edmond Mercier.

Cette œuvre illustre remarquablement la série des monuments aux morts produits dans les années 1930.

Analyse iconographique

La typologie du soldat-sentinelle

L'originalité de la sculpture de Leroy

L'attitude hiératique voulue par le sujet de la sentinelle est atténuée par l'attention portée aux détails iconographiques et par la véracité des traits du visage.

 

Le modèle

 

Ce soldat noir est un exemple très rare dans le corpus des monuments aux morts ultramarins.

Le modèle qui a servi au sculpteur est identifié, un certain Pindi originaire de la commune de Deshaies, et la comparaison avec la photographie du jeune homme posant dans son uniforme démontre un réalisme évident.

Toutefois, la sobriété de la composition, la simplification des formes, l'épaisseur des vêtements, sont bien dans l’esprit de l'esthétique Art déco qui caractérise les parties architecturées du monument.

Sa singularité lui vaut son inscription au titre des monuments historiques.

 

Programme des manifestations

 

Samedi 10/11

 

17H30 : Inauguration de l'Exposition " Les Monuments aux morts  " d'Emile André LEROY, un patrimoine Art Déco en Guadeloupe par la restitution d'un travail de collectage de mémoire par la compagnie théâtrale Palémanlou "Mémoire de poilus de Guadeloupe- Jis an diznèf"

 

(Exposition visible à la bibliothèque P.MADO du samedi 10/11 au vendredi 23/11/2018)

 

Dimanche 11/11

 

09H30 : Rassemblement à l'Hôtel de Ville

 

10H00 : Cérémonie et dépôt de gerbes

 

10H45 : Allocutions

 

Il est à noter que les élèves des classes de 6ème et 3ème du Collège Maurice SATINEAU participeront activement à la cérémonie protocolaire du 11 novembre prochain.

 

 

Lite toutes les actualités

Plus de démarches

Donnez votre avis

Notre site utilise des cookies pour mesurer l’audience et les usages de nos visiteurs, et vous offrir la possibilité de partager les contenus sur les réseaux sociaux.
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.