Rubrique Découvrir Baie-Mahault

Le guide du tri
Le tri An nou Ay
 
×

Erreur

Extension requires Core Design Scriptegrator plugin, version 2.5.x.2.3.1 or newer.

La réforme des rythmes scolaires

rythmes scolaires

La ville de Baie-Mahault a mobilisé un partenariat interne et externe pour l’élaboration d’un Projet Educatif Territorial (PEDT) partagé. La phase expérimentale de ce dispositif s’étend de septembre 2014 à juin 2017.

 

 

 

 

Zone 1 : Ecoles materelles et élémentaire de Bragelogne et Convenance

Téléchargez la brochure de la zone 1 (pdf- 1, 01 Mo)

Téléchargez le tableau des activités de la zone 1 (pdf- 73, 4 Ko)

 

 

Zone 2 : Maternelles Rosita Kammer et  Mérosier Narbal, Ecole Elémentaire Cora Mayéko

Téléchargez la brochure de la zone 2 (pdf- 1 Mo)

Téléchargez le tableau des activités de la zone 2 (pdf- 75, 2 Ko)

 

 

Zone 3 : Maternelle Félix EDINVAL et Joseph TURLEPIN, Ecole élémentaire Louis Andréa Mixte1 et Mixte 2

Téléchargez la brochure de la zone 3 (pdf- 1 Mo)

Téléchargez le tableau des activités de la zone 3 (pdf- 76, 9 Ko)

 

 

Zone 4 : Maternelle Lucette CELANIE, Ecole Elémentaire de La Jaille

Téléchargez la brochure de la zone 4 (pdf- 1, 01 Mo)

Téléchargez le tableau des activités de la zone 4 (pdf- 73, 4 Ko)

 

 

 

La réforme des rythmes scolaires est encadrée par plusieurs textes réglementaires :

  • Le décret n°2013-77 du 24/01/2013
  • La Circulaire du 6/02/2013
  • La Circulaire du 20/03/2013

 

Les enjeux de cette réforme consistent, entre autres à :

  • Améliorer la réussite scolaire et le mieux-être des enfants ;
  • Mieux répartir les heures de cours sur la semaine ;
  • Faire du périscolaire un challenge qualité.

 

La mise en œuvre de ce dispositif expérimental nécessite de la part de la ville de Baie-Mahault :

  • Une adaptation de l’organisation des services de la collectivité, notamment ceux impactés par la réforme : La Direction des Services Techniques, pour les interventions sur les bâtiments scolaires. La Direction des Systèmes d’Information et de Communication, pour la maintenance des outils informatiques et bureautiques, la Police Municipale, pour l’encadrement des entrées et sorties d’école. La Direction des Interventions Sociales, pour l’élaboration du Projet Educatif Territorial (PEDT). La Direction de l’Education de la Cultures et des Sports, pour l’organisation du temps de travail du personnel des écoles. La Direction des Ressources Humaines, pour la mise en cohérence des besoins et des ressources en personnel. dans les écoles.

 

Il convient somme toute de noter que ce processus est assez compliqué à mettre en œuvre eu égard au nombre d’acteurs concernés.

 

Un comité technique a été mis en place. Il avait pour mission d’organiser et de coordonner les travaux des ateliers temps scolaire, restauration, transport, périscolaire et personnel.

 

Un comité de pilotage constitué d’administratifs, d’élus, des associations de parents d’élèves, des représentants de l’Education Nationale, des représentants des enseignants des écoles maternelles et élémentaires, des représentants de la Direction de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésions Sociale, des représentants de la Caisse des Allocations Familiales a été créé. Il est chargé d’identifier et d’analyser les besoins, de définir les contours (méthode, cadre et limites, le choix des outils). Il veille aux conditions du bon déroulement de la démarche. Enfin, il oriente les décisions pour la réalisation, le suivi et la mise en œuvre du projet de la réforme.

 

  • La mise en place d’un partenariat élargi avec les acteurs associatifs en matière d’accueil de garderie, des activités périscolaires dans le cadre de la pause méridienne, et des activités liées au projet éducatif territorial.

 

  • Un panel d’activités à proposer aux familles : il s’agit d’activités multiples dans les domaines artistique, culturel et sportif. Celles-ci devraient permettre de développer des stratégies de sensibilisation et de découverte. Ces activités sont déployées par zone (quatre au total). Chaque zone regroupe 3 à 4 écoles ; ce qui facilite le déplacement des acteurs associatifs en charge de la mise en œuvre des activités du projet éducatif territorial.

 

  • La participation financière des familles. Elle permettra de pallier au coût du dispositif. Même si d’autres acteurs interviennent dans la prise en charge des coûts : la Caisse d’Allocations Familiales et l’Etat, ceux-ci seront revus à terme.

 

  • Note de présentation des rythmes scolaires (pdf- 58, 6 Ko)
  • Direction de l’Education de la Culture et des Sports
  • Téléphone : 0590 26 59 63 
  • Centre de Ressources, de la Jeunesse et de la Cohésion Sociale
  • Téléphone : 0590 32 30 54

 

 

 

 

Plus de démarches

Donnez votre avis

Donnez votre avis

Notre site utilise des cookies pour mesurer l’audience et les usages de nos visiteurs, et vous offrir la possibilité de partager les contenus sur les réseaux sociaux.
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.